Diaporamasectionrubis

Accueil du site > SE RECONNAITRONT - ILS ? > Les sous marins type "AGOSTA" > La vie à bord de "LA PRAYA"

La vie à bord de "LA PRAYA"

dimanche 13 janvier 2013, par Christian LECALARD


Portfolio

"LA PRAYA" en essais EN 1977 à BREST - Photo C. LECALARD Le central du sous marin "LA PRAYA" Photo C. LECALARD L'équipage de "LA PRAYA" prend l'air du large EN 1978 Photo C. (...) "LA PRAYA" 1978 - Mer EGEE "LA PRAYA" - 1978- Mer EGEE "LA PRAYA"-1978- Mer EGEE (C.Lecalard) "LA PRAYA" Notre regretté Fernand-1978-(C.Lecalard) Préparatifs de la voiture amphibie Préparatifs au départ Arrivée sur le lieu de la baignade Dernières vérifications Splach point Coucou, on est là Il n'y a pas que les gros culs qui transportent leurs voitures 1978- Problème de fuite (C.Lecalard) 1982 - Randonnée dans l'Esterel - Ph G. Bourzeix 1982 - Océan indien - Passage de la ligne Ph G. Bourzeix 1984 - Délégation du la "Praya" à Ramatuelle Ph G. Bourzeix 1996-Agosta-La Praya Brest 96 (P.Seite)

Répondre à cet article

1 Message

  • La vie à bord de "LA PRAYA"

    22 décembre 2014 12:55, par Annick D’HONT
    Un grand merci Monsieur, pour ce site et tout particulièrement ces photos de "la vie à bord de la Praya qui m’ont particulièrement émue. Depuis la disparition de mon père en 1942 sur le Conquérant, je ne voulais plus entendre parler de la Marine . Et puis, il y a eu cette belle cérémonie pour l’inauguration du monument "dédié aux sous-mariniers morts en service commandé"à laquelle je suis venue assister. Je renoue les liens maintenant, d’abord en retraçant la vie de mon père pour mes enfants et mes petits-enfants en me servant de mes souvenirs et des documents qui appartiennent au passé. Consulter votre site me plonge dans le présent. Je vois surtout que cette esprit de fraternité que j’avais pu constater par les lettres de mon père, semble exister toujours et j’appréhende mieux ce que fut pour lui son existence à bord, malgré la différence entre ce qu’étaient les sous-marins des années 1940 et ce qu’ils sont actuellement. Je crois que je vais maintenant consulter de plus en plus souvent votre site, un site incontournable quand on appartient à la famille des sous-marins. Veuillez croire, Monsieur à l’expression de mes sentiments distingués. Annick D’Hont, née Lefèvre.

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette